Remise attestation
Remise attestations

Une pour tous ! Trois en Un !
Parcours citoyenneté à Villeneuve-sur Lot

Rendez vous pour une centaine de jeunes à l’Institut Sainte-Catherine à Villeneuve-sur-Lot, le 15 février 2012, pour une « journée citoyenneté ».

Une soixantaine de jeunes de seconde ont pu suivre la première étape du parcours citoyen :

ENSEIGNEMENT DE DEFENSE, avec l’intervention de Monsieur Sarpoulet inspecteur de l’éducation nationale et correspondant défense sur la genèse de la citoyenneté, exposé de Monsieur Jolivet, chef d’établissement de l’Institution Sainte-Catherine pour une présentation de la défense. Le commandant Cotillon, chef d’escadron de Villeneuve-sur-Lot est intervenu sur la sécurité routière avec la participation d’un médecin urgentiste.

Une vingtaine de jeunes ont réalisé leur deuxième étape du parcours citoyen, en recevant leur ATTESTATION DE RECENSEMENT, des mains der Monsieur Soubiran, premier adjoint au maire de Villeneuve-sur-Lot, du Commandant Cotillon, de Monsieur Jolivet, de Madame Bouchlaghem, directrice adjointe de l’ESNSO qui a incité les jeunes à utiliser le e-recensement, possibilité offerte par cette commune et de Monsieur Lapouge, professeur d’histoire, enseignant l’éducation civique.

Enfin, 48 jeunes appellés ont effectué leur JOURNEE DEFENSE ET CITOYENNETE, la troisième étape du parcours citoyen. Le personnel d’encadrement du CSN et les animateurs (armée de terre et marine nationale) ont activement sollicité les jeunes pour rendre la journée vivante et interactive. Une démonstration animée du matériel projetable en OPEX par les militaires du 48ème RT et l’intervention d’un formateur relais antidrogue (FRAD) de la gendarmerie ont utilement clôturé la journée. La remise des certificats s’est déroulée dans la bonne humeur, Monsieur Jolivet ayant revêtu ses atours de réserviste, commandant dans l’armée de terre. Elle a été honorée par la présence du sous-préfet de Villeneuve, Monsieur Decours et du délégué militaire départemental adjoint, le lieutenant-colonel Testard de Marans.

Fermer la page