Enseignement catholique

Un club de lycéens se met en quatre pour un projet humanitaire

C’est une première dans un établissement catholique du Lot-et-Garonne ! Un club est né au lycée Sainte-Catherine pour piloter un projet de solidarité internationale avec Madagascar. Ce jumelage entre des écoles françaises et malgaches au service d’un projet humanitaire pourrait bien devenir une porte d’entrée à une coopération entre les églises de ces deux pays, et l’occasion pour les jeunes de découvrir une communauté religieuse, et à travers elle, la foi catholique.

Aurélien, Gabin, Dorka, Laura, Emma… ils sont une vingtaine de lycéens à avoir répondu oui à l’appel de leur professeur d’italien, Yann Dupont, à donner généreusement du temps pour une mission d’entraide. Leur projet ? Soutenir une école catholique malgache, au nord-ouest de la Grande l’Île, qui a besoin d’électricité et d’ordinateurs pour ouvrir une salle informatique.  « Beaucoup de jeunes se sont investis dans ce projet », explique Yann Dupont. Les élèves de la filière STI2D (Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable) ont réalisé les calculs d’énergie pour définir les besoins en panneaux solaires. Un groupe s’est chargé de trouver des financements auprès des collectivités ou organismes qui proposent des « appels à projets » de solidarité internationale, comme la Région Nouvelles Aquitaines ou le réseau INISIA (Initiatives de Solidarité Internationale de l’Enseignement Catholique).


Tous ces efforts n’ont pas été vains ! Lors d’un premier voyage à Madagascar durant l’année scolaire qui s’achève, les panneaux solaires ont été installés dans l’école, et deux-cents ordinateurs ont été gracieusement donnés par l’hôpital d’Agen, avant d’être acheminés vers l’Italie puis vers Madagascar.
Pour participer au prochain voyage, l’été prochain, les jeunes se bousculent… mais il faut être majeur ! Gabin est heureux de se sentir utile, d’aider son prochain ; Aurélien veut suivre les pas de sa sœur, qui fait partie d’une association d’aide à Haïti. Les jeunes sont généreux, et ils nous le prouvent ! Ils sont heureux de découvrir aussi la foi catholique à travers la communauté religieuse malgache avec laquelle ils sont en contact, avec l’évêque du diocèse d’Ambanja qui s’investit également beaucoup dans ce projet. Et qui sait ? Peut-être les jeunes lycéens villeneuvois seront-ils portés, voire conquis, par la joie de vivre, la simplicité et la ferveur religieuse des malgaches catholiques, peu nombreux en proportion dans ce pays, mais où les vocations religieuses explosent ! Petit clin d’œil, Mgr Rosario Vella évêque du diocèse d’Ambanja a envoyé une petite vidéo de salutation et d’invitation à Mgr Hubert Herbreteau lui proposant de faire partie de la prochaine expédition à Madagascar en novembre prochain avec 5 lycéens de l’Institution Sainte Catherine. Serait-ce le début d’une nouvelle coopération entre nos 2 diocèses amis ?



Fermer la page