Sur les traces de Charles Dickens. 

31 mai au 5 juin 2008.

Les 50 élèves des classes de 5e et de 2e de l'Institution Sainte-Catherine sont revenus en Lot-et-Garonne, 90 minutes avant l'heure fixée au départ. Et  à la descente du car, tous affichaient un large sourire: preuve de l'excellente ambiance qui régna tout au long des 5 jours d'un voyage scolaire qui conduisit la joyeuse troupe «Sur les traces de Charles Dickens » dans l'Angleterre d'aujourd'hui.

Mais l'aventure débuta bien avant que les élèves ne posent le pied sur le sol de la «perfide Albion ».


Après une nuit à Boulogne-sur-Mer, les jeunes Villeneuvois  franchirent le «Channel » par le tunnel et tranquillement installés à bord de l'Eurostar. Une heure plus tard, les Villeneuvois, à partir de Folkestone, allèrent réellement sur les traces de Dickens avec d'abord la visite du « Dickens world »: un voyage dans le temps pour retrouver la maison hantée de Scrooge; la barque de Pegotty dans «David Copperfield» ou encore la tanière de Fagin dans «OliverTwist».

Après une nuit de repos dans les familles d’accueil, la troupe s'élança à la découverte de Londres

que les élèves visiteront deux fois. Deux visites entrecoupées par la découverte de Leeds Castle, «le plus joli château du monde» disait Lord Conway et par Canterbury.


De Londres, les élèves de Sainte-Catherine savent tout, ou presque: le Science Museum, Buckingham palace, Hyde Park, Madame Tussaud's ou encore l'étrange Sherlock Holmes Museum. Et puis parce qu'une visite à Londres sans prendre le temps de marcher sur Oxford Street, Carnaby Street ou Regent Street ne serait pas réellement une visite de Londres, les jeunes Villeneuvois déambulèrent dans ces rues commerçantes et pittoresques.

Pour les jeunes de Sainte-Catherine tout cela fait désormais partis des souvenirs. Sauf pour les professeurs et les accompagnateurs, Monika Forster, Nadia Tesson, Anne-Marie Sausset et Yves Pomié . Il reste maintenant, en classe, à profiter de manière pédagogique de tous les acquis en 5 jours outre-Manche.